11e édition du Festival Détours du Monde à Chanac (48)

Festival des civilisations vivantes et populaires du 12 au 25 JUILLET 2015

Le festival Détours du Monde revient pour une 12e édition sur le site exceptionnel de la Tour de Chanac. Bouclez vos ceintures…décollage immédiat du petit village à destination du monde. Fidèle à ses principes fondateurs, Détours du Monde vous invitera à un voyage des sens et de l’esprit, à la découverte des cultures du monde et de l’humain, offrant des œuvres vivantes fortes, avec une vision cosmopolite, sans frontière sociale ni ethnique. Cette année, Détours du Monde souhaite encore et toujours faire entendre les réflexions de ceux qui inventent et expérimentent des alternatives pour la Terre et l’Humain grâce à des rencontres artistiques et humaines porteuses de sens et de valeurs, éclectiques et métissés, appelant aux échanges.

Ce festival est également un brassage des rythmes et des sonorités mais aussi des senteurs et des saveurs, sur 3 jours de fête ! Concerts, marché artisanal, spectacles de rue, expositions, conférences, débats seront au rendez-vous comme autant de langages, d’occasions de partages et de rencontres avec une programmation de qualité, jamais uniformisée, jamais essoufflée.

 

Massilia Sound System

Chantant en français et en occitan, le MSS utilise ces deux atouts comme autant de multiples possibilités.

La langue d’oc, presque millénaire, est pratiquée non comme un enfermement régionaliste mais comme un véritable espace de liberté, un outil de création aux possibilités infinies, tout comme l’est la musique reggae. Ainsi, la boucle est bouclée. En ces temps troublés de divisions, de replis communautaires et de peurs, Massilia Sound System opère cette année un retour salutaire.

 


Serge Teyssot-Gay

Serge Teyssot-Gay se découvre l’envie de jouer de la guitare  en écoutant Django Reinhardt à l’âge de neuf ans.  Avec le succès de Noir Désir en 1987, il devient un élément  central de la création musicale du groupe tout en s’engageant  ponctuellement, dès 1996, dans des projets solos ou  expérimentaux de collaboration avec des musiciens ou écrivains venant d’autres horizons que celui du rock.  À la suite de l’arrêt de Noir Désir en 2003, Serge Teyssot-Gay  crée en 2005 le duo Interzone avec l’oudiste syrien Khaled Al- Jaramani, avec qui il réalise trois albums. Sa rencontre  avec Marc Sens (guitare) et Cyril Bilbeaud (batterie) donne  également naissance au trio Zone Libre. Ils  ajoutent à leur  free-rock des textes et voix de rappeurs de la scène française :  Hamé (La Rumeur), Casey, B. James.  Il travaille également en duo à la  réalisation d’une performance peinture/guitare intitulée « Ligne  de Front ». Il participe au projet SleepSong du New-Yorkais Mike  Ladd sur la guerre. Depuis janvier 2012, il joue en duo  avec la contrebassiste de jazz Joëlle Léandre, ainsi qu’avec  Carol Robinson et Étienne Bultingaire. Il joue régulièrement des  ciné-concerts en duo avec Cyril Bilbeaud sous le nom de Zone  Libre.  Depuis 2013, il joue avec le musicien Loup Barrow. Une version « Extended » de Zone Libre  voit le jour en 2014, avec la participation de Marc Nammour à la  voix. (« projet Césaire », + Zone Libre Poly Urbaine, intégrant  aussi le poète rappeur Mike Ladd.)