Festival Africajarc, à Cajarc

Du 23 au 26 juillet 2015

Au cœur des Causses du Quercy, les rives du Lot deviennent l’instant, le dernier week-end de juillet, d’un rendez-vous majeur pour mieux connaître l’Afrique. Quatre jours de spectacles et de rencontres pendant lesquels ce continent est le prétexte d’échanges artistiques et culturels d’envergure internationale. Africajarc, c’est une programmation musicale de référence, des rencontres littéraires et cinématographiques inédites, des expositions d’arts plastiques, de la danse, du théâtre et du conte, des stages de danse et de musique, des démonstrations
d’artisanat, un marché et des spectacles de rue… Unique par sa pluridisciplinarité, Africajarc est devenu l’un des festivals majeurs du département du Lot, et l’un des plus importants festivals français dans le domaine des cultures africaines. Son éclectisme dans ses choix artistiques, son brassage de tous les genres lui confèrent un public familial de tous les âges. Un public qu’Africajarc a su depuis le début fidéliser en accueillant parmi les plus illustres représentants des cultures africaines ; permettre la venue de grands noms tout en favorisant la découverte d’artistes en devenir reste l’un des credo du festival.

Quelques interviews réalisés lors de l’édition 2014…

Sena Dagadu

Sena ou le grand écart parfait entre l’électro et la soul avec toujours ce socle Funk Hip hop, saupoudré d’électro et d’Afrobeat en hommage à ses origines africaines, et à Accra sa ville natale. Bref un mélange inconnu au bataillon et à découvrir absolument pour l’éveil des oreilles et de l’esprit!

 

 

 

Alee

Amant au cœur plein de chimères. Grand frère protecteur. Troubadour observant le monde qui ne tourne pas rond. Les facettes d’Alee sont multiples. Dans son univers, les textes engagés s’entremêlent aux compositions plus personnelles. Alee est un poète du bitume qui raconte aussi bien les rêves de gamin et la découverte de l’autre que les injustices qui l’entourent. Entre révolte et tendresse, il ne choisit pas. Alee, c’est aussi un mélange des genres, entre phrasé hip hop et chanson. De ses jeunes années de rap, il lui reste le franc parlé, mais le temps a apporté à ses mots la poésie et la justesse. Seul sur scène avec sa guitare, chaque concert est un instant qui mêle humour, combats pacifiques et mélancolie teintée d’espoir.

Photos de l’édition 2015