Lo’jo : anciennement Lo’jo Triban, est un groupe de musique originaire d’Angers. Fondé en 1982 par Denis Péan et Richard Bourreau, le groupe mélange des styles musicaux très variés et se voit donc souvent classé dans la « world music ».

Shaka Ponk : souvent orthographié SHK PNK, est un groupe de musique d’électro-rock français créé en 2000. Actuellement composé de six membres et d’un singe virtuel, Mr Goz. Shaka Ponk utilise des éléments de différents courants musicaux tels que le rock, le funk et le hip-hop. Leurs paroles constituent un mélange d’anglais, d’espagnol et d’espéranto, plus rarement de français. Ils se caractérisent également par Goz (diminutif de Gustave Orlando Zimbana), un singe virtuel devenu la marque de fabrique du groupe qui apparaît à chaque concert sur un écran circulaire situé sur scène.

Interview Shurik’n : rappeur français d’origine malgache et réunionnaise né en 1966. Il est membre du groupe de rap IAM, fondé en 1989. Adepte de la spiritualité taoïste, fin connaisseur des cultures asiatiques, Geoffroy Mussard pratique un grand nombre d’arts martiaux notamment le kung-fu et l’Aïkido. Il établit un parallèle entre ses deux passions, arts martiaux et rap, estimant que toutes deux permettent de suivre des lignes de conduite bénéfiques et développent l’esprit ; pour lui, le rap est une forme d’art martial.

Interview Amadou et Mariam : sont un couple de musiciens et chanteurs maliens. Ils se font connaître au début des années 2000 où ils acquièrent une notoriété et une sympathie auprès du public français, couronnées en 2005 par une Victoire de la musique catégorie World, pour l’album Dimanche à Bamako, réalisé avec le concours de Manu Chao.

Interview Chinese Man : collectif français de trip hop créé en 2004. Il puise ses influences dans le hip-hop avant tout, mais aussi dans le funk, le dub, le reggae ou encore le jazz. Chinese Man est composé des DJ marseillais Zé Mateo et High Ku et du beatmaker SLY. Les beatmakers Leo le bug et Le Yan gravitent également autour du groupe et ont participé à la composition de plusieurs morceaux.

Interview Disiz :  Après quelques années d’absence, il revient le 8 mars 2012 avec un second roman René et le 11 mars avec un EP Lucide, première partie de la trilogie Lucide. Il sort plusieurs extraits de son EP, tel que Moïse etToussa Toussa en attendant la sortie de l’album.  Disiz signe chez Def Jam France pour la sortie de l’album Extra-lucide le 29 octobre 2012. Le premier extrait s’appelle également Extra-Lucide et est diffusé dès l’été 2012.

Interview Zebda :  groupe français de musique d’influences diverses (rock, punk, rap et reggae tout en assumant son héritage occitan) originaire de Toulouse et actif principalement du début des années 1990 à 2003. Groupe militant et engagé, notamment auprès du Tactikollectif, Zebda remporta un grand succès auprès du public et des critiques avec les albums Le Bruit et l’Odeur (1995) et surtout Essence ordinaire (1998) pour lequel ils reçurent de nombreuses distinctions.

Interview General Elektriks : c’est un projet musical français de pop-electro mais inspiré de plusieurs autres styles (comme la funk, la soul ou le jazz) fondé par Hervé Salters. Il a été inspiré par de nombreux artistes, notamment Stevie Wonder.

Interview Youssoupha : Après avoir fait les premières parties de plusieurs rappeurs américains renommés (50 Cent, Snoop Dogg, Busta Rhymes, Nas, Method Man, Redman), il sort son premier album solo en mars 2007 sous le nom de À chaque frère alors qu’il avait d’abord envisagé de le nommer Négritude. L’album comporte des featurings tels que Diam’s, Kool Shen, S’Pi & Mike Génie et il s’en est vendu 50 000 exemplaires.

Interview Mad Professor : c’est un des chefs de file du dub anglais depuis le début des années 1980. Neil Fraser est un petit génie des manipulations électroniques. Il a su très tôt se fabriquer son matériel, ce qui lui vaudra son nom de scène Mad Professor. À l’âge de neuf ans, il construit une radio. C’est là une des caractéristiques des « dubbers » : l’amour du fer à souder ; en particulier celle de King Tubby, le père du dub.

Interview Sniper :  groupe de rap français originaire de Deuil-la-Barre (Val-d’Oise). Il est composé de Tunisiano (Bachir Baccour), d’Aketo (Ryad Selmi) et anciennement de Blacko (Karl Appela), qui les quitta en 2007. Dj Boudj a fait partie des deux premiers albums du groupe, mais le quittera par la suite. Le 18 mars 2011, ils publient un extrait de leur nouvel album intitulé Blues de La Tess, marquant leur retour sur la scène française.

Interview Biga Ranx : MC français aux influences multiples, Biga*Ranx débute dans le milieu reggae dès l’âge de 13 ans. Influencé par la culture Jamaïcaine, il puise son inspiration auprès d’artistes tels que Super Cat, Alton Ellis et Vybz Kartel. Il découvre ensuite l’univers des «grosses productions américaines» et développe rapidement son propre style mêlant Reggae et Hip-hop.

Interview Dub Inc :  groupe de reggae français,qui porte ce nom depuis 1997, mais qui connaît sa structure actuelle depuis 1999, venant de Saint-Étienne (Loire).

Interview El Gusto : El Gusto est un film-documentaire franco-irlando-algérien réalisé et produit par Safinez Bousbia. Le film rend notamment hommage à la mémoire d’El Hadj M’Hamed El Anka. L’orchestre d’El Gusto se produit désormais sur les plus prestigieuses scenes musicales internationales. L’ouverture des concerts est habituellement assuré par un muezzin et un rabbin qui chantent ensemble. La supervision musicale de cette aventure est assurée par Sodi. Damon Albarn a également réalisé un album avec une partie des membres de cette formation.

Interview Sandra Nkaké : chanteuse et actrice franco-camerounaise. Entre énergie soul, feeling pop rock et BO fictive .Sandra Nkaké a été élue « révélation de l’année » aux Victoires du Jazz 2012, dont la cérémonie s’est déroulée le 26 juillet à Marciac.

Interview Jehro : influencé de musique pop-rock et de reggae en partant quelques années vivre à Londres jugeant que sa musique n’était pas appréciée à sa juste valeur à Marseille. De retour en France, il va faire partie du groupe « Solo » avant de lancer sa propre carrière. Il sort son premier album en 1999, intitulé « L’arbre et le fruit », lancé entre autres par France Inter.

Mr Roux : Ce disque, auto produit et distribué à une échelle encore uniquement régionale s’écoule en quelques mois à 9 000 exemplaires. Monsieur Roux et ses deux comparses se font alors vite repérer hors de la scène régionale bretonne. Ils décrochent une participation au festival des Francofolies de 2006, sont lauréats du Fair 2007 et sont sélectionnés pour les Chroniques lycéennes 2007 de l’Académie Charles-Cros. Après avoir figuré sur diverses compilations, le trio signe sur le label Atmosphériques, puis Mercury Universal. En 2012, parallèlement à la préparation du 3e album, le groupe accompagne sur scène le chanteur Pierre C à l’occasion de la sortie de son premier EP. A l’automne de cette même année, Erwan Roux part en tournée solo pour une vingtaine de concerts en France, en Mauritanie, au Québec ainsi qu’en Suisse.