Arthur H – Amour chien fou

Cet album est double parce que Arthur H sait que nous sommes mélancolie et joie, chagrin et liesse. Cet album est double parce que nous sommes celle ou celui qui aime danser pieds nus sur la moquette, et puis nous sommes aussi celle ou celui qui regarde le ciel en écoutant des chansons qui font toujours frissonner et pleurer. Cet album est double parce que nous sommes «chien fou» et «loup doux» à la fois. Mais surtout Amour chien fou est un disque d’amour, c’est écrit dessus, vous n’aviez pas loupé l’information, n’est-ce pas ?

Écoutez comme Arthur H parle merveilleusement des gens qu’il aime. Et il sait aimer les femmes, les amis, les frères, les sœurs, les vaincus, et les fantômes, il pleure avec nous parce que continuer de vivre c’est voir mourir les siens, il pleure et il chante, et il ne cesse de nous faire danser. Le disque a été imaginé pendant et entre les escales d’un tour du monde et puis, avant d’être mixé et masterisé à Montréal, cette ville du Grand Large, où monsieur H retrouve son souffle, il a été conçu et enregistré avec ses complices au cœur de Paris, au cœur brûlant de l’été 2017, à la Maison de la Poésie. Arthur y a d’ailleurs retrouvé son compagnon de toujours Nicolas Repac, co-réalisateur, qui a amené avec lui sa cargaison de samples fantastiques et fantomatiques ainsi que ses guitares envoûtantes de griot blanc.

 

 

Black Rebel Motorcycle Club – Wrong Creatures

Une aventure rock puissante ! Le trio américain Black Rebel Motorcycle Club revient avec Wrong Creatures, leur 8ème album, à paraitre le 12 janvier 2018 sur le label Abstract Dragon.

Depuis 2015 Peter Hayes (voix, guitare), Robert Levon Been (voix, basse, guitare) et Leah Shapiro (batterie) nourrissent de façon secrète ce nouveau projet dans leur studio fermé à Hollywood, The Bunker, en étroite collaboration avec le producteur Nick Launay (Yeah Yeah Yeahs, Arcade Fire, Nick Cave & The Bad Seeds).

Enregistré à Los Angeles, Wrong Creatures est un voyage au travers du rock conduit par un groupe qui refuse de se soumettre à un genre précis, s’enrichissant en permanence d’une diversité remarquable d’éléments du rock’n’roll blues au garage psychédélique. Véritable exercice de catharsis pour Black Rebel Motorcycle Club, ce nouvel album renouvelle une fois de plus l’alchimie unique d’un rock puissant, tourmenté et noir.

 

 

 

 

Starcrawler – Starcrawler

«La plus excitante – et meilleure – signature Rough Trade des dernières années» Même si les Anglais ne sont jamais à court de superlatifs, force est dire que Starcrawler n’est pas qu’un feu de paille : Ryan Adams, Sir Elton John, Dave Grohl et Gerard Way chantent leurs louanges, les décrivant comme un mélange des performances incendiaires des années 70 et du génie électrique des Stooges. Rien que ça !
Quatuor mené par Arrow de Wilde, fille de la photographe et réalisatrice américaine Autumn de Wilde et Aaron de Beachwood Sparks (batteur de Father John Misty, Tobias Jesso Jr et Ariel Pink entre autres), le groupe se formait il y a un an quand elle rencontrait Henri Cash au lycée. Peu après, les rues de Los Angeles leur amenèrent la section rythmique parfaite avec Austin Smith à la batterie et Tim Franco à la basse. Avec leurs riffs tapageurs et des rythmes tonitruants, ils ne rappellent rien de moins qu’un mélange des Cramps, des Yeah Yeah Yeahs, d’Alice Cooper et des New York Dolls.
Enregistrés par Ryan Adams dans son studio Pax-Am, les dix titres de ce premier album éponyme prouvent que Starcrawler est bel et bien en train d’insuffler une seconde jeunesse au Rock’n’Roll. Prêts à prendre une claque ? «Emportés par la volcanique chanteuse Arrow de Wilde, nouvelle muse destroy d’Hedi Slimane, ces jeunes musiciens californiens dynamitent le rock pour se frayer leur chemin.»

 

Calypso Rose – Far from home

Un album produit par Manu Chao, séduit par la joie de vivre de cette artiste de 76 ans.

Elle chante et évolue sur scène comme si elle avait 20 ans. À bientôt 77 ans, Calypso Rose a une pèche d’enfer. Elle a été sacrée, sur son île caribéenne Tobago, reine du Calypso. Une énergie qu’elle va vous transmettre.

Avec ses 800 chansons et sa vingtaine d’albums, Calypso Rose est l’une des dernières légende du calypso. Un genre musical qui est apparu au 19e siècle dans les carnavals de Trinidad et Tobago. Calypso Rose à commencé à chanter à l’âge de 15 ans. Des chansons musicalement entrainantes mais pas toujours positives. Elle évoque notamment le quotidien, comme les violences conjugales ou les injustices sociales.